Enceintes ou allaitant

Attention! Aliments, danger...

Si bien manger est essentiel durant la grossesse, il faut toutefois porter une attention particulière aux aliments qui présentent certains risques. Extenso fait le point sur les dangers de l'assiette et sur l'art de manger sans risque!

 

 

1. Caféine

Lorsque vous consommez une boisson qui contient de la caféine, une partie de cette substance traverse le placenta et se répand dans les tissus du foetus.

Santé Canada recommande aux femmes enceintes et allaitantes de ne pas consommer plus de 300 mg de caféine (1 à 2 tasses de café) par jour.

Selon une étude californienne menée auprès de 1063 femmes enceintes, le risque de fausse couche augmenterait avec la consommation de caféine. Une femme consommant entre 0 et 200 mg de caféine par jour aurait 1,42 fois plus de risque de faire une fausse couche qu’une femme n’en consommant pas du tout. Ce risque serait 2,23 fois plus élevé chez les femmes consommant plus de 200 mg de caféine par jour.

Une consommation modérée de caféine (moins de 300 mg de caféine par jour) ne semble toutefois pas avoir d’effet indésirable sur votre santé ou celle de votre bébé.

 


 

Limitez votre consommation de caféine.

La caféine se retrouve dans le café, le thé, les colas, les produits à base de cacao (comme le chocolat), les boissons énergétiques et le maté (thé sud-américain).

La guarana, une substance dite « naturelle » fréquemment retrouvée dans les boissons énergétiques, est également une source de caféine.

Pour connaître la teneur en caféine de quelques boissons et aliments, consultez la fiche Caféine.




2. Tisanes et produits à base de plantes

Plusieurs croient que les produits à base de plantes sont inoffensifs car ils sont dits naturels. Toutefois, très peu d'études ont examiné l'efficacité et l'innocuité de ces produits consommés pendant la grossesse.

De plus, aucune loi ne permet de contrôler la liste des ingrédients des produits à base de plantes. La quantité d'ingrédients actifs peut donc varier d'un contenant à l'autre. Des contaminants(métaux lourds, parasites, etc.) ont même déjà été retrouvé dans ces produits.

Dans le doute, il vaut donc mieux s'abstenir!

Certaines tisanes peuvent avoir des répercussions négatives sur la santé de votre bébé. Seules les tisanes de pelure d'orange ou d'agrume, de gingembre, de mélisse officinale, de fleur de tilleul et d'églantier sont considérées comme inoffensives.

 


 

Évitez de boire plus de 2 à 3 tasses de tisane par jour.

 

Choisissez de préférence des boissons chaudes
comme l'eau, le jus de pomme chaud ou le lait chaud plutôt que des tisanes!

 


3. Substituts du sucre

L'aspartame, l'acésulfame-K et le sucralose sont des édulcorants artificiels que l'on retrouve dans les boissons gazeuses diètes et certains produits allégés. Ils ne semblent pas présenter de risque pour vous ou votre bébé.

Cependant, le cyclamate et la saccharine sont à éviter en raison d'effets indésirables possibles.

Rappelez-vous que les produits sucrés contenant des édulcorants artificiels ne doivent pas être consommés de façon excessive et remplacer du même coup d'autres aliments nutritifs.


 

Consommez les aliments sucrés à l'aide d'édulcorants avec modération.




4. Alcool

L'alcool consommé traverse rapidement le placenta pour se retrouver dans la circulation du foetus. La consommation d'alcool peut causer des malformations à la naissance, ainsi que des anomalies de croissance et de développement. Plus vous consommez d'alcool, plus les risques augmentent...

Durant votre grossesse, soyez sage et trinquez à la santé de votre bébé avec une boisson non alcoolisée!


Évitez de consommez de l'alcool!

 



5. Toxi-infection alimentaire

Une toxi-infection alimentaire est une maladie causée par la consommation d’aliments qui contiennent suffisamment de micro-organismes dangereux ou leurs toxines pour rendre malade.

La femme enceinte est plus vulnérable aux toxi-infections alimentaires, particulièrement à la listériose. Bien que les conséquences de la listériose sont généralement mineures pour la femme enceinte, cette infection peut avoir des répercussions graves si elle est transmise au fœtus : avortement spontané, sérieux retard mental, malformations et divers graves problèmes de santé.

La bactérie responsable de la listériose, dénommée Listeria, est répandue dans l’environnement. Elle peut donc se retrouver partout: dans l’eau souillée, la viande insuffisamment cuite, le lait non pasteurisé, sur les fruits et les légumes non lavés, etc. Ce qui la différencie des autres micro-organismes est sa grande capacité de croissance en milieu réfrigéré et en milieu salé. Elle déjoue donc notre vigilance dans le réfrigérateur en se multipliant dans les aliments à conservation prolongée comme les charcuteries.

Voici 10 trucs qui vous permettront de réduire les risques de listériose et d’autres maladies d’origine alimentaire causées par Salmonella, E. Coli ou Campylobacter:

1. Faites cuire complètement les viandes hachées. Évitez la viande crue (tartare, carpaccio), les poissons crus et fumés, les saucisses à hot dog crues et les produits non cuits comme le salami et le prosciutto.

2. Consommez des produits laitiers et des jus de fruits (ex. : le jus de pomme) pasteurisés. Évitez le lait cru ainsi que les yogourts et les fromages faits avec du lait cru.

3. Ne consommez pas de produits contenant des œufs crus (vinaigrette césar maison, mélange à gâteau, pâte à biscuits, lait de poule, meringue, etc.).

4. Délaissez les fromages à pâte molle (feta, brie, camembert, bleu).

5. Évitez les produits en vrac (tofu, eau, viandes froides coupées par l’employé à l’épicerie). Privilégiez les produits pré-emballés dans des conditions sécuritaires et contrôlées. Assurez-vous que les emballages sont intacts.

6. Ne consommez pas de conserves maison de légumes non acides (carottes, haricots, betteraves).

7. Lavez vigoureusement les fruits et légumes avec de l’eau potable. Évitez les fruits et légumes ne pouvant être lavés (par exemple, germes de luzerne ou de radis).

8. Évitez de mettre des aliments cuits en contact avec des aliments crus. Portez une attention particulière aux jus de cuisson et aux emballages de viande dont le sang s’écoule et qui pourraient éventuellement contaminer à nouveau un aliment cuit.

9. Lavez-vous vigoureusement les mains avec du savon avant et après la manipulation des aliments.

10. Nettoyez et désinfectez (avec de l’eau de Javel) les surfaces de travail et les ustensiles ayant été en contact avec des aliments crus.

 


 

Ayez de bonnes pratiques d'hygiène et de salubrité!

 

 

Dernière modification :