Salubrité alimentaire

Déclarez la guerre aux bactéries !


Pour éliminer les bactéries dangereuses et réduire considérablement le risque de maladies d’origine alimentaire, suivez les 4 grands principes de salubrité : nettoyer, garder au frais, séparer et cuire !

 

1.Nettoyez…
 

 

… vous éliminerez ainsi près de la moitié de tous les cas de maladies d’origine alimentaire !

 
 
  • Lavez-vous bien les mains à l’eau chaude savonneuse avant de commencer à cuisiner et après avoir manipulé des sources de bactéries (couches pour bébés, animaux, ordures ménagères, téléphone, etc.).
  • Lavez aussi les ustensiles, les planches à découper et les surfaces de travail lorsque vous préparez un nouvel aliment.
  • Lavez tous les fruits et les légumes, même ceux que vous épluchez ou que vous coupez, comme les melons, les concombres, les citrons, etc.
  • Lavez les éponges, les serviettes et les linges à vaisselle à l’eau chaude savonneuse régulièrement.
  • Nettoyez et désinfectez les planches à découper entre chaque utilisation, au lave-vaisselle ou à l’eau chaude savonneuse suivie d’une solution javellisante légère (1 c. à thé de javellisant dans 3 tasses d’eau).


     


2. Gardez au frais…
 


 

… vous empêcherez ainsi la croissance de la plupart des bactéries dangereuses !

 
 
  • Réfrigérez ou congelez les aliments rapidement, soit dans les 2 heures suivant l’achat ou la préparation. S’il fait chaud, réduisez ce temps à 1 heure.
  • Réglez la température de votre réfrigérateur à moins de 4 °C (40 °F). Évitez de trop remplir votre réfrigérateur, l’air frais doit pouvoir circuler.
  • Dégelez les aliments dans le réfrigérateur et non à la température ambiante.
  • Répartissez les restes en petites portions. Vos aliments se refroidiront ainsi plus rapidement.
  • Gardez les œufs dans la partie principale du réfrigérateur, et non dans la porte. Les œufs seront ainsi conservés à une température froide et constante.
     

 


3.Séparez…
 


 

… pour éviter la contamination bactérienne d’un aliment par un autre (contamination croisée).

 
 
  • Rangez la viande, la volaille, le poisson et les fruits de mer sur la tablette du bas de votre réfrigérateur ou dans le tiroir réservé à cet effet. Vous éviterez ainsi que leur jus s’écoule sur les autres aliments.
  • Lavez les lames des couteaux ou les ciseaux utilisés pour ouvrir les emballages des aliments.
  • Utilisez 2 planches à découper, l’une pour la viande, la volaille, le poisson et les fruits de mer crus, l’autre pour les aliments cuits et les légumes lavés.
  • Utilisez un plat pour la viande, la volaille, le poisson et les fruits de mer crus et un autre pour les aliments cuits.
  • Badigeonnez de sauce uniquement les surfaces cuites. Ne retrempez pas dans la sauce un pinceau qui aurait été en contact avec de la viande crue.

     

 


4.Cuisez…
 


 

… la viande, la volaille et les œufs aux bonnes températures pour tuer les bactéries dangereuses.

 
 
  • Pour savoir si la viande, la volaille ou les œufs sont bien cuits, vérifiez leur température interne avec un thermomètre.

Aliments Température interne
minimale de cuisson
Bœuf ou porc haché
Viandes attendries mécaniquement
Plats à base d’œufs
Mets en casserole
160 °F
(71 °C)
Dindon ou poulet hachés
175 °F
(80 °C)
Biftecks ou rôtis de bœuf,
d’agneau ou de veau
140 °F Saignant
(60 °C)
160 °F À point
(71 °C)
170 °F Bien cuit
(77 °C)
Côtelettes ou rôtis de porc,
jambon frais et fumé
160 °F À point
(71 °C)
Dindon entier (farci)
ou poulet (farci ou non)
180 °F
(82 °C)
Farce
165 °F
(74 °C)
Restes, réchauffés 165 °F
(74 °C
)

 
  • Ne laissez pas la viande, la volaille, le poisson et les fruits de mer atteindre la température ambiante avant la cuisson.
  • Ne remettez pas à plus tard la cuisson de viande, de volaille, de poisson et de fruits de mer mi-cuits. Terminez-la.
  • Faites bouillir pendant 5 à 7 minutes toute sauce ayant déjà servie à mariner de la viande, de la volaille ou du poisson.
  • Servez les œufs cuits et les mets riches en œufs immédiatement après leur cuisson ou réfrigérez-les rapidement.
  • Ajoutez la farce à une volaille juste avant sa cuisson. Ne remplissez pas trop la volaille de farce.

     

 

 

Dernière modification :