Légumes et fruits

La bette à carde

 

Au cours du mois de juin, la bette à carde du Québec apparaît sur les étalages. Encore méconnue chez nous, elle est très prisée dans la cuisine italienne. Sa saison s’échelonne de la mi-juin à la mi-octobre. Vous avez donc tout un été pour la découvrir!

 

La bette à carde est composée de deux parties comestibles : les feuilles et les tiges. Ce sont ces dernières que l’on appelle les cardes. Ce légume-feuille est souvent comparé à l’épinard. En effet, ses feuilles sont semblables, quoique beaucoup plus grandes. Elles peuvent d’ailleurs remplacer l’épinard dans toutes les préparations, de la salade à la quiche. Les cardes, blanches ou rouges selon les variétés, sont tendres et croustillantes. Les rouges sont légèrement plus sucrées que les blanches.

 

 

Une mine de nutriments
La bette à carde est très nutritive. Cuite, elle renferme des quantités appréciables de potassium, de vitamine A et de fer, nécessaires, respectivement, au maintien d’une bonne pression artérielle, à une vision nocturne adéquate et à la formation des globules rouges. De plus, elle constitue une source élevée de fibres alimentaires. Autant de bonnes raisons de la mettre au menu!


Achat, préparation et conservation
Recherchez une bette à carde aux tiges fermes et aux feuilles bien vertes et croquantes. La bette à carde semble généralement propre à l’œil nu, mais il ne faut pas négliger le nettoyage pour autant! En lavant soigneusement les feuilles et les cardes, on déloge les grains de sable et la terre, fort désagréables sous la dent! Prenez soin également de retirer la base de la tige, qui est généralement meurtrie. La bette à carde, non lavée, se conserve quatre jours au réfrigérateur, de préférence dans un sac à légumes. 

 

La bette à carde à toutes les sauces

La bette à carde se mange aussi bien crue que cuite. Le plant étant généralement bien fourni, il vaut mieux avoir plusieurs idées pour l’apprêter. En voici quelques-unes…

En salade…
Mélanger les feuilles et les tiges hachées finement à différentes variétés de laitue.

En soupe ou en potage…Les feuilles ou les cardes hachées agrémentent à merveille soupes et potages aux légumes.

En accompagnement…
Variation en trois saveurs
Hacher les feuilles et les cardes.
Faire chauffer de l’huile d’olive dans une poêle.
Puis…
 

À l’ail
Faire revenir de l’ail dans l’huile.
Ajouter la bette à carde et faire revenir jusqu’à ce que les feuilles s’amollissent.
Saler et poivrer au goût.
Servir chaud.

Au gingembre
Faire revenir du gingembre râpé dans l’huile.
Ajouter la bette à carde et faire revenir jusqu’à ce que les feuilles s’amollissent.
Saler et poivrer au goût.
Servir chaud.

Au citron
Faire revenir la bette à carde dans l’huile.
Lorsque les feuilles sont amollies, fermer le feu, ajouter du jus de citron.
Saler et poivrer au goût.
Servir chaud ou froid.

Dans un mets…Ajouter les feuilles hachées à des pâtes, à une béchamel (pour lasagne, vol-au-vent ou autre), à une quiche, une omelette, etc.

 


Et pourquoi ne pas faire des réserves?

Profitez de l’abondance estivale de la bette à carde pour faire des réserves en prévision de l’hiver. Les feuilles se conservent bien, contrairement aux cardes. Hachez-les d’abord et blanchissez-les deux minutes. Après les avoir bien épongées à l’aide d’un linge propre, mettez-les dans des moules à glaçons. Lorsque les cubes sont congelés, vous pouvez les transférer dans un sac à congélation.


 

 

Dernière modification :