Légumes et fruits

Pamplemousse et médicaments : attention!

Si vous prenez des médicaments, un jus de pamplemousse au déjeuner n’est peut-être pas aussi inoffensif que vous le croyez! Tout sur ce cocktail explosif…

 

Un mélange qui ne fait pas bon ménage

Le pamplemousse est un fruit riche en vitamine C, en potassium et en antioxydants. Toutefois, il contient également plusieurs substances qui modifient la façon dont l’organisme absorbe et utilise certains médicaments.

Conséquence : dans la plupart des cas, la quantité de médicaments dans le sang augmente, ce qui accroît leur action et le risque d’effets secondaires. Les effets peuvent être graves (irrégularité du rythme cardiaque, hypotension sévère) et même parfois mortels…


Une panoplie de médicaments

C’est à des chercheurs canadiens que l’on doit la découverte de l’interaction entre le jus de pamplemousse et un hypotenseur. Le jus de pamplemousse était alors utilisé pour masquer le goût d’un autre médicament à base d’éthanol, alors à l’étude.

Depuis, de nombreuses études ont confirmé l’impact de ce fruit sur l’utilisation des médicaments pour le cœur, mais aussi pour plusieurs autres conditions médicales :

  • Angine de poitrine
  • Hypercholestérolémie
  • Hypertension artérielle
  • Rythme cardiaque irrégulier
  • Dépression
  • Anxiété
  • Problèmes psychotiques
  • Convulsions
  • Cancer
  • Infections
  • Rejet d’un greffon
  • Reflux gastro-intestinal
  • Dysfonction érectile
  • VIH /sida



Petites quantités, effets de longue durée…

Un seul verre de jus de pamplemousse (250 ml ou 8 oz) est suffisant pour causer une augmentation de la concentration d’un médicament dans le sang.

Même pris le matin, le pamplemousse peut interférer avec un médicament pris à l’heure du coucher! Ses effets peuvent se prolonger jusqu’à 24 heures après l’ingestion.


Certaines oranges à risque

Les oranges de Séville, les tangelos et les pomelos, ou leur jus, peuvent avoir des effets similaires à ceux du pamplemousse.

Par contre, ne vous privez pas des autres agrumes (citrons, oranges, tangerines, limes), car ils sont sans danger.


Les meilleurs conseils

Évitez de boire du jus ou de manger un pamplemousse si vous prenez un médicament pour une des conditions mentionnées dans la liste ci-haut.

• Si vous prenez d’autres médicaments, consultez votre pharmacien à propos des risques de réactions indésirables.

• Lisez attentivement les étiquettes des aliments pour vous assurer qu’ils ne contiennent pas de pamplemousse. Vérifiez particulièrement les jus tropicaux et les salades de fruits.

• N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

 


 

 

Dernière modification :