Blogue

8 avril 2015

Le tableau de la valeur nutritive est-il vraiment fiable?

par Bernard Lavallée dans

Le mangeur

Hier, dans La Presse, Marie Allard publiait un (très bon) dossier sur l’étiquetage des aliments et sur les nombreuses failles que ce système comporte. En particulier, c’est le tableau de la valeur nutritive qui en prend un coup.

 

SPOILER ALERT : Le tableau de la valeur nutritive est loin d’être parfait et vous ne devriez pas vous y fier comme seul outil pour choisir des aliments!

 

Un mot sur le processus

 

Avant de vous donner de meilleurs trucs pour sélectionner des aliments nutritifs, laissez-moi vous expliquer comment sont obtenues les données affichées sur l’étiquette.

 

Pour connaître la quantité de nutriments (protéines, glucides, sodium, etc.) et de calories contenue dans les aliments transformés, les fabricants peuvent faire analyser les produits en laboratoire ou se fier à des logiciels contenant des bases de données. L’analyse en laboratoire est plus chère, mais plus précise. Malgré tout, il est difficile d’obtenir des chiffres totalement exacts. Selon les aliments de base utilisés, selon la saison, selon le temps de transport ou d’entreposage, selon la portion réelle dans l’emballage, ces données peuvent varier. Après tout, à la base, les aliments sont vivants!

 

Ainsi, l’Agence Canadienne d’Inspection des Aliments tolère une marge d’erreur de 20% sur les chiffres affichés.

 

Ne comptez pas les calories et les nutriments!

 

20% de marge d’erreur, ça peut sembler beaucoup. C’est parce que ça l’est! Et pourtant, le premier item que les consommateurs regardent sur une étiquette est le nombre de calories… Non seulement cette habitude ne donne aucune idée de la valeur nutritive du produit, mais en plus, elle ne fait que mettre l’emphase sur une donnée qui peut être plus ou moins vraie. Arrêtez de compter les calories!

 

Bon, c’est bien beau tout ça, mais cela fait des années qu’on dit aux consommateurs de se tourner vers le tableau de la valeur nutritive pour sélectionner les produits. Effectivement, cela reste PARFOIS un indicateur intéressant quand on veut comparer deux produits entre eux. Par exemple, si on compare deux sauces tomate et qu'on voit qu’une d’elles contient 20% du sodium qu’on devrait consommer dans une journée et l’autre 50%... Le choix est facile. Même si la donnée n’est pas exacte, il est évident que celle à 20% est moins salée.

 

Cependant, pour être franc avec vous, j’essaie de consulter le tableau de la valeur nutritive le moins souvent possible. Mon truc numéro un? Acheter des aliments sans emballage! C’est tellement plus simple et on n’a pas besoin de se casser la tête! Cependant, je sais très bien que c’est impossible de n’acheter que des aliments « de base ».

 

Dans ce cas, comment est-ce que je fais pour sélectionner des produits nutritifs? Je suis les cinq règles de Marion Nestle au supermarché!

 

P.S. J’en parle dans mon nouveau livre Sauver la planète une bouchée à la fois (yes! J’ai réussi à le « plugger »!)

 

Cinq trucs pour choisir des aliments nutritifs sans se fier au tableau de la valeur nutritive

 

1 - Évitez les aliments qui contiennent plus de 5 ingrédients.

 

Habituellement, plus un aliment contient des ingrédients, plus il est transformé. Si vous essayez de n’acheter que des aliments qui contiennent 5 ingrédients ou moins, vous serez déjà sur un bon départ.

 

2 - Évitez les ingrédients que vous ne pouvez pas prononcer et 3- Évitez les ingrédients artificiels.

 

Ce n’est pas parce qu’un ingrédient est artificiel ou qu’il a un nom que vous n’arrivez pas à prononcer qu’il est nécessairement mauvais pour vous. Cependant, plus un aliment contient des ingrédients de synthèse, plus il risque d’être transformé. Il s’agit donc généralement d’un bon indicateur du degré de transformation.

 

4 - Évitez les aliments qui ont des personnages sur l’emballage.

 

La plupart des produits qui affichent des personnages sont développés pour les enfants. Comme ceux-ci ont un goût pour le sucré qui est plus prononcé que les adultes, ces produits contiennent généralement beaucoup de sucre! Et avant que vous ne le demandiez, non, le pot de beurre d’arachide avec les oursons n’est pas un mauvais choix.

 

5 - Évitez les aliments qui ont des allégations santé.

 

Des biscuits « riches en fibres » ou des bonbons « source de vitamine C » ne seront pas meilleurs pour vous que ceux qui n’affichent rien. Ne tombez pas dans le piège!

 

En bref, le tableau de la valeur nutritive reste un outil qu’on peut consulter, mais qui reste un indicateur, pas la vérité absolue. Et n’oubliez jamais que les aliments les plus nutritifs sont ceux qui n’ont pas d’emballage pour vanter leurs mérites et donc, pas de tableau de la valeur nutritive!