Obésité: épidémie du XXIe siècle

Obésité

Qualifiée d’« épidémie » par l’Organisation mondiale de la santé, l’obésité touche près du quart de la population industrialisée et envahit maintenant les pays en développement. Mais quelles sont les causes et les conséquences de ce fléau ? Extenso fait le point sur l’un des plus graves problèmes de santé publique de l’heure.

Qu’est-ce que l’obésité ?

L’obésité correspond à une augmentation excessive du gras corporel par rapport à la masse musculaire, dans une proportion telle qu’elle peut avoir une influence sur la santé.

Cette augmentation de poids survient lorsqu’une personne consomme plus de calories qu’elle n’en dépense en bougeant, en pratiquant un sport ou en travaillant physiquement.

Le surplus des calories ingérées est alors emmagasiné sous forme de graisses. Une personne est considérée comme étant obèse lorsque son indice de masse corporelle (IMC) (hyperlien) est plus grand que 30.


De plus en plus d’obèses au Québec !

Au Québec, le taux de personnes obèses était de 12,6% en 2001 (soit environ 1 personne sur 8), tandis que le nombre d’adultes souffrant d’embonpoint atteint près de la moitité de la population (44%).


Qu’est-ce qui cause l’obésité?

Plusieurs facteurs, dont les gènes et certains éléments d’ordre psychologique, peuvent contribuer à l’obésité. Mais, de façon générale, l’excès de poids survient lorsqu’une personne consomme plus de calories qu’elle n’en dépense chaque jour en bougeant.

Les principaux responsables alimentaires:

  • Les aliments riches en gras et en sucres comme les desserts et les fritures.
  • Les portions démesurées, particulièrement celles servies dans les restaurants.

Conséquences de l’obésité sur la santé

L’obésité a de fortes répercussions sur la santé, en plus d’être à l’origine de plusieurs maladies :

  • Maladies cardiovasculaires
  • Diabète de type 2
  • Hypertension
  • Certaines formes de cancers (sein, côlon)
  • Apnée du sommeil, problèmes respiratoires
  • Affections de la vésicule biliaire
  • Ostéoarthrite
  • Désordres psychosociaux

Une personne obèse présente de 50 à 100 % plus de risque de mourir jeune qu’un individu de poids santé !

Références

  • Institut de la statistique du Québec. Enquête sociale et de santé 1998. Québec: Gouvernement du Québec; 1998.
  • Jequier E. Pathways to obesity. Int J Obes Relat Metab Disord 2002 ; 26 Suppl 2:S12-7.
  • Matthiessen Jeppe, Fagt Sisse, Biltoft-Jensen Anja, Beck Anne Marie, Ovesen Lars. Sizes makes a difference. Public Health Nutrition 2003; 6: 65-72.
  • National Institute of Health, National Heart, Lung and Blood Institute, NHLBI Obesity Education Initiative, and North American Association for the Study of Obesity. The Practical Guide: Identification, Evaluation, and Treatment of Overweight and Obesity in Adults. NIH Publications; 2000.
  • National Center for Chronic Disease Prevention and Health Promotion. Overweight and obesity. [En ligne]. http://www.cdc.gov/nccdphp/dnpa/obesity/index.htm (page consultée le 26 mars 2003).
  • Joint FAO/WHO Expert consultation. Diet, Nutrition and the Prevention of Chronic Diseases. Geneva: World Health Organization; 2003.
  • Statistiques Canada, Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes: Premier coup d’oeil, .2002; [en ligne].

Laisser un commentaire