La vitamine E augmente le risque de cancer du sein chez les femmes postménopausées

Suppléments

FAUX Il y a quelques années, une étude a observé pour la première fois un lien entre la quantité de vitamine E ingérée et le risque de cancer du sein. Dans cette étude, les femmes postménopausées consommant beaucoup de vitamine E étaient 2,5 fois plus à risque de développer un cancer du sein. Ces observations sont surprenantes, d’autant plus qu’elles contredisent les résultats de plusieurs autres études sur le sujet…

Un cas isolé…

En fait, sur les dizaines d’études qui se sont intéressées à l’incidence du cancer du sein chez les femmes postménopausées : plusieurs  montrent le rôle protecteur de la vitamine E et d’autres antioxydants contre le cancer du sein, tandis que d’autres n’ont observé aucun effet de la vitamine E.

Ainsi, ce sont les résultats d’une seule étude qui sont à l’origine de ce mythe. Par ailleurs, les auteurs de cette étude reconnaissaient eux-mêmes plusieurs faiblesses à la méthodologie qui leur a permis d’obtenir ce résultat.

Feu vert aux antioxydants

Donc, pas de panique! Les résultats de cette étude ne devraient en aucun cas vous inciter à changer vos habitudes alimentaires.

On retrouve la vitamine E dans une variété d’aliments, dont les flocons de maïs (céréale à déjeuner), les amandes, l’huile de tournesol et le brocoli. Cette vitamine exerce plusieurs fonctions dans l’organisme, dont certaines font appel à ses propriétés antioxydantes.

Justement, une alimentation riche en antioxydants aide votre organisme à neutraliser les dommages causés par les radicaux libres, molécules soupçonnées d’être à l’origine de plusieurs maladies comme le cancer, les maladies cardiaques, l’arthrite, les maladies neurodégénératives, les infections au VIH de même que les affections liées au vieillissement.

D’un autre côté, les antioxydants sous forme de suppléments, incluant les suppléments de vitamine E, ne jouissent pas d’une aussi bonne réputation que les aliments naturellement riches en ces antioxydants. Ils ne réduiraient pas le risque de cancer, et certains auteurs croient qu’ils pourraient même l’augmenter. Mieux vaut bien garnir son assiette d’aliments riches en antioxydants plutôt que de compter sur les suppléments pour nous apporter leurs bienfaits!


Selon l’Institut américain de recherche sur le cancer, la prévention du cancer du sein passe par:

  • une alimentation riche en fruits et en légumes;
  • le maintien d’un poids santé;
  • la pratique régulière d’activité physique;
  • une consommation modérée ou nulle d’alcool.

Références

  • Ambrosone CB, Marshall JR, Vena JE, Laughlin R, Graham S, Nemoto T et al. Interaction of family history of breast cancer and dietary antioxidants with breast cancer risk (New York, United States). Cancer Causes Control 1995;6(5):407-15.
  • Bohlke K, Spiegelman D, Trichopoulou A, Katsouyanni K, Trichopoulos D. Vitamins A, C and E and the risk of breast cancer: results from a case-control study in Greece. Br J Cancer 1999;79(1):23-9.
  • Bonilla-Fernandez P, Lopez-Cervantes M, Torres-Sanchez LE, Tortolero-Luna G, Lopez-Carrillo L. Nutritional factors and breast cancer in Mexico. Nutr Cancer 2003;45(2):148-55.
  • Braga C, La Vecchia C, Negri E, Franceschi S, Parpinel M. Intake of selected foods and nutrients and breast cancer risk: an age- and menopause-specific analysis. Nutr Cancer 1997;28(3):258-63.
  • Cui, Y. et coll. Selected antioxidants and risk of hormone receptor-defined invasive breast cancers among postmenopausal women in the Women’s Health Initiative Observational Study. Am J Clin Nutr 2008;87:1009-1018.
  • Do MH, Lee SS, Jung PJ, Lee MH. Intake of dietary fat and vitamin in relation to breast cancer risk in Korean women: a case-control study. J Korean Med Sci 2003;18(4):534-40.
  • Epplein M. et coll. Plasma carotenoids, retinol, and tocopherols and postmenopausal breast cancer risk in the Multiethnic Cohort Study: a nested case-control study. Breast Cancer Research 2009 11:R49
  • Fleischauer AT, Simonsen N, Arab L. Antioxidant supplements and risk of breast cancer recurrence and breast cancer-related mortality among postmenopausal women. Nutr Cancer 2003;46(1):15-22.
  • Jeong N-H. et coll. Plasma carotenoids, retinol and tocopherol levels and the risk of ovarian cancer. Acta Obstetricia et Gynecologica. 2009; 88: 457_462
  • Kimmick GG, Bell RA, Bostick RM. Vitamin E and breast cancer: a review. Nutr Cancer 1997;27(2):109-17.
  • Kushi LH, Fee RM, Sellers TA, Zheng W, Folsom AR. Intake of vitamins A, C, and E and postmenopausal breast cancer. The Iowa Women’s Health Study. Am J Epidemiol 1996;144(2):165-74.
  • London SJ, Stein EA, Henderson IC, Stampfer MJ, Wood WC, Remine S et al. Carotenoids, retinol, and vitamin E and risk of proliferative benign breast disease and breast cancer. Cancer Causes Control 1992;3(6):503-12.
  •  Maillard V., Kuriki K., Lefebvre B. et coll. Serum carotenoid, tocopherol and retinol concentrations and breast cancer risk in the E3N-EPIC study.Int. J. Cancer 2010 127:1188–1196
  • Mezzetti M, La Vecchia C, Decarli A, Boyle P, Talamini R, Franceschi S. Population attributable risk for breast cancer: diet, nutrition, and physical exercise. J Natl Cancer Inst 1998;90(5):389-94.
  • Nagel, G. et coll. Dietary beta-carotene, vitamin C and E intake and breast cancer risk in the European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition (EPIC). Breast cancer research and treatment. 30 juin 2009.
  • Nissen SB, Tjonneland A, Stripp C, Olsen A, Christensen J, Overvad K, Dragsted LO, Thomben B. Intake of vitamins A, C, and E from diet and supplements and breast cancer in postmenopausal women. Cancer Causes and Control 2003; 14: 695-704.
  • Nkondjock A, Shatenstein B, Ghadirian P. A case-control study of breast cancer and dietary intake of individual fatty acids and antioxydants in Montreal, Canada. The Breast 2003;12:131-8.
  • Pan S.Y., Zhou J. et coll. Antioxidants and breast cancer risk- a population based case-control study in Canada. BMC Cancer 2011 11:372
  • Roswall N., Olsen A. et coll. Micronutrient intake and breast cancer characteristics among postmenopausal women. European Journal of Cancer Prevention 2010, 19:360–365
  • Vano, Y.-A. et Schneider, S.-M. Alimentation et cancer : quelles évidences, quelles recommandations ? Oncologie 2009;11:191-199.
  • Zhang S, Hunter DJ, Forman MR, Rosner BA, Speizer FE, Colditz GA et al. Dietary carotenoids and vitamins A, C, and E and risk of breast cancer. J Natl Cancer Inst 1999;91(6):547-56.

Laisser un commentaire