Le chocolat noir et la tension artérielle

Autres aliments

Une étude hollandaise publiée dans la revue scientifique Archives of Internal Medicine a observé que les personnes âgées qui consomment du cacao régulièrement ont une tension artérielle plus basse et 50 % moins de risques de décéder d’un problème cardiovasculaire.

Les auteurs de cette étude attribuent les bienfaits du cacao à certains de ses composés naturels tels que les flavonoïdes, qui sont de la famille des antioxydants. Chez les animaux, les polyphénols des plantes, tels que ceux qu’on retrouve dans le cacao et le chocolat noir, diminuent la tension artérielle et améliorent la santé cardiaque. Chez l’homme, les effets semblent également protecteurs, mais l’impact d’une consommation de chocolat à long terme est encore inconnu.

Dans les études faites chez l’homme, la quantité de cacao nécessaire pour obtenir des effets positifs sur la pression artérielle dépasse souvent largement celle habituellement consommée.

Or, une toute récente étude a montré qu’en consommant un petit carré de chocolat noir (6 grammes) par jour pendant 18 semaines, 44 individus d’âge moyen (56 ans à 73 ans)qui présentaient des signes de pré-hypertension ou encore au stade 1 hypertensif ont vu leur tension artérielle diminuer de 2 ou 3 unités. Les participants ayant consommé le chocolat noir présentaient une augmentation dans le sang d’une substance qui favorise la relaxation des vaisseaux sanguin, le S-nitrosoglutathione. Les auteurs croient que c’est par ce mécanisme que le chocolat noir diminuerait la pression artérielle.

Toutefois avant que nos rêves deviennent réalité, ces résultats doivent être repliqués par d’autres équipes de chercheurs, entre autre parce que cette étude n’a pas été effectuée en double aveugle: les participants savaient s’ils prenaient du chocolat noir (groupe d’intervention) ou du chocolat blanc (groupe contrôle).

Ne sautez pas trop vite aux conclusions.

Il ne faudrait pas oublier que les aliments qui contiennent du cacao sont généralement des friandises riches en calories (provenant des sucres et du gras) et contenant bien peu d’éléments nutritifs. De plus, les friandises à base de cacao renferment bien souvent des gras partiellement hydrogénés fournissant des gras trans qui sont mauvais pour la santé cardiaque. Ces aliments, au même titre que le chocolat noir, ne devraient être consommés qu’à certaines occasions.


Ce qu’il faut retenir :

  • Il est beaucoup trop tôt pour conclure que les aliments contenant du cacao sont bénéfiques pour la santé cardiovasculaire.
  • Pas d’excuses pour vous ruer sur le chocolat noir.
    Même si les quantités de chocolat noir prises par les participants étaient très petites et n’ont pas affecté leurs poids, il ne faut pas oublier que le chocolat est un aliment dense en énergie et qu’il peut être facile de se laisser tenter…
  • Il existe de bien meilleures façons d’améliorer votre santé cardiovasculaire.
    1. Arrêter de fumer
    2. Avoir une alimentation riche en légumes, en fruits et en grains entiers
    3. Privilégier les bons gras
    4. Consommer du poisson au moins 2 fois par semaine
    5. Atteindre ou maintenir un poids santé
    6.  Faire régulièrement de l’exercice

Le chocolat noir riche en cacao renferme certainement des éléments bénéfiques pour la santé, mais sa teneur élevée en gras et en sucre en fait tout de même un aliment à consommer avec modération.


Références

  • Buijsse B, et al. Cocoa intake, blood pressure, and cardiovascular mortality. Arch Intern Med 2006 ; 166 : 411-417.
  • Corti R et coll. Cocoa and cardiovascular health. Circulation 2009 Mar 17;119(10):1433-41.
  • Grassi D et al. Short-term administration of dark chocolate is followed by a significant increase in insulin sensitivity and a decrease in blood pressure in healthy persons. Am J CLin Nutr 2005 Mar;81(3):611-4
  • Taubert D et al. Chocolate and blood pressure in elderly individuals with isolated systolic hypertension. JAMA 2003 Aug 27;290(8):1029-30
  • Taubert D et al. Effects of low habitual cocoa intake on blood pressure and bioactive nitric oxide. JAMA 2007; 298:49-60.
  • Engler MB, et al. The emerging role of flavonoid-rich cocoa and chocolate in cardiovascular health and disease. Nutr Rev 2006 Mar; 64 (3):109-18.
  • Ding et al. Chocolate and prevention of cardiovascular didease : a systematic review. Nutr Métab 2006; 3: 2.
  • Steinberg FM, et al. Cocoa and chocolate flavonoids: implications for cardiovascular health. J Am Diet Ass 2003 Feb;103(2):215-23.

Laisser un commentaire