Movem-bines

Blogue

L’année dernière, dans le cadre de Movember, j’ai fait l’éloge du tofu « viril » afin de convaincre les hommes de l’intégrer à leur alimentation pour ainsi diminuer leur consommation de viande. Cette année, je récidive en abordant un autre substitut de viande souvent dénigré (à tort) par les carnivores, c’est-à-dire les légumineuses.

Étant donnée la popularité de la moustache lors du mois de novembre, je crois qu’il est assez facile de cibler quelqu’un de votre entourage qui arbore la moustache (ou non, car le manque de pilosité peut camoufler un appui à la cause). Lorsqu’identifié, proposez-lui ce défi.


Défi pour mâle alpha seulement

Pour les 3 dernières semaines de novembre, consommez un plat principal à base de légumineuses. Si c’est trop facile, rajoutez un mets à base de « tofu viril » à l’équation.


Barrières

À la suite de cette proposition de défi, vous ferez fort soudainement face à quelques barrières à la consommation de légumineuses. Voici quelques arguments en vue de répondre du tac au tac à votre mâle préféré.

Excuses bidon Arguments «coup de poing»
Je ne sais pas comment les cuisiner. Si tu es en mesure de monter un meuble suédois, tu es en mesure de suivre une recette à base de légumineuses.
Ça ne goûte rien. Est-ce que tu manges du poulet bouilli ou est-ce que tu l’assaisonnes?
Ça me donne des gaz. Tu utilises la conserve en entier, sans rincer ni égoutter. En plus, tu bois le liquide.
C’est pâteux dans ma bouche. Tu manges du pain blanc tranché.
Il y a trop de sortes. Malgré tout, tu as appris à acheter les bonnes vis à la quincaillerie.

Plan de match

Pour vous aider à soutenir votre mâle durant ce mois, je vous propose 3 techniques (parmi les centaines qui existent) pour préparer des légumineuses.

Semaine 1 – mijoté

Commençons en douce avec un mijoté de légumineuses. Parfait pour se réchauffer lors des mois plus frais, le mijoté rappellera les fèves au lard ou une soupe aux pois bien épaisse. Ainsi, on ne sort pas trop de la zone de confort de votre bûcheron adoré.

Technique mijoté (2 conserves de 540 ml donnent 6 portions):

  1. Commencez en faisant revenir dans un peu d’huile et à feu doux un mélange d’épices pendant une minute afin de développer leurs flaveurs.
  2. Si la recette demande des oignons, faites-les colorer à feu moyen jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Ils donneront plus de goût à la préparation.
  3. Ajouter des légumes coupés en rondelles ou en dés de 0,5 cm et faites-les revenir quelques minutes. Pensez aux carottes, céleri, panais, ail, courges, etc.
  4. Ajouter les légumineuses rincées et égouttées. Mélanger.
  5. Mouiller à mi-hauteur avec un bouillon de légumes et des tomates en conserve.
  6. Porter à ébullition à feu élevé, puis mettre au four à 180 °C (350 °F) jusqu’à ce que le liquide du mijoté ait épaissi.

Astuces

  • Donner un goût fumé à votre mijoté en utilisant des épices comme le paprika fumé ou les piments Chipotle. Vous pouvez aussi faire infuser du thé Lapsang Souchong (thé fumé) dans votre bouillon. L’amateur de sauce barbecue appréciera.
  • Les légumineuses en conserve sont déjà cuites, alors nul besoin de les faire cuire pendant plusieurs heures. On vise à ce que le liquide mijote doucement pour permettre aux légumineuses d’absorber les saveurs du bouillon tout en évitant de se transformer en purée.

Semaine 2 – roulés (wraps)

Les purées de haricots blancs ou rouges font d’excellentes garnitures à sandwichs ou à wrap. C’est fort simple à réaliser avec un robot culinaire ou un pied-mélangeur.

Technique purée (1 conserve de 540 ml – 3 portions):

  1. Rincer les haricots pendant 10 secondes, puis les égoutter. Mettre dans le bol du robot culinaire.
  2. Ajouter 80 ml de liquide de votre choix (ex. : eau, jus de citron/lime, bouillon, etc.)
  3. Ajouter 5 ml d’épices (ex. : cumin ou cari moulu) ou 30 ml de fines herbes hachées (ex. : coriandre ou persil ou basilic).
  4. Réduire en purée dans un robot culinaire ou à l’aide d’un pied-mélangeur. Si trop épais, ajouter graduellement du liquide.

Cette purée sera délicieuse dans une tortilla de blé entier avec des oignons et poivrons sautés, un peu de fromage râpé et de la coriandre hachée.

Semaine 3 – galettes/croquettes

Si votre maître du grill est en mode hibernation, proposez-lui un entre-deux avec ces galettes de haricots noirs qui s’insèrent très bien entre deux tranches de pain à hamburgers.

Technique galettes (1 conserve de 540 ml – 3 portions) :

  1. Rincer les haricots pendant 10 secondes, puis les égoutter.
  2. Dans un grand bol, écraser au pilon les haricots. Si le mélange est trop sec, ajouter un peu d’eau.
  3. Ajouter ensuite des oignons coupés en petits dés, des assaisonnements (ex. : Tabasco, sauce soya, poudre de chili, cari, fines herbes, etc.), 1 œuf, 250 ml de riz cuit ou 125 ml de chapelure.  Bien mélanger
  4. Former de 3 à 6 galettes. Si le mélange est trop mou, ajouter un peu de chapelure. Badigeonner d’huile les deux côtés de la galette.
  5. Déposer sur une plaque et cuire au milieu du four à 180°C (350 °F) pendant 30 minutes, en retournant les galettes à mi-cuisson.

Et plus encore!

Pour d’excellentes idées de recettes, je vous suggère fortement le site de Pulse Canada et leur recueil de recettes.

Laisser un commentaire