Congeler l’abondance

C’est la saison des récoltes dans les marchés. Les fruits, légumes et fines herbes sont en abondance et je reviens souvent chez nous en ayant trop acheté, même si je m’étais fait une liste. Il faut dire que sur ma liste d’épicerie, j’écris «légumes» et «fruits» sans les préciser pour me laisser du jeu quand j’arrive au marché. Ouais, je fais ça. Pour m’en sortir, et pour éviter de gaspiller tous ces beaux trésors, je pratique l’art de la congélation.

Avantages : la congélation prolonge la vie. Mais pas dans tous les cas, parlez-en à Walt Disney. Du coup, on profite de fruits ou légumes locaux même après les récoltes. Fantastique. On sauve des sous en achetant des grosses quantités à des prix moindres.

Désavantages : vous devez avoir un congélateur presque vide quand vient le temps de stocker. Selon vos intentions de conservation, supposons qu’elles soient un peu démesurées, cela nécessitera l’achat ou l’utilisation d’un deuxième congélateur.


Un peu de science

La congélation a un effet physique et chimique sur l’aliment.

Effet physique: lors de la congélation, l’eau contenue dans les cellules des aliments gèle. En gelant, l’eau se transforme en cristaux dont les pointes perforent les membranes végétales. En dégelant, l’eau qui était retenue dans les membranes fuit. C’est comme si on faisait plein de petits trous dans un ballon rempli d’eau. Les fruits et légumes, qui contiennent en général beaucoup d’eau, perdent leur tonus et deviennent mous.

Effet chimique: il y a aussi des réactions chimiques qui sont ralenties par la congélation, mais qui se poursuivent tout de même, incluant une détérioration de vitamines. Pour stopper ce phénomène, il suffit de précuire ces fruits et légumes en les faisant blanchir, c’est-à-dire les cuire une minute ou deux à l’eau bouillante, ou les faisant griller.


À la fin août-début septembre, je craque pour beaucoup de fruits et légumes. Voici trois légumes et un fruit que je stocke dans mon congélateur et qui me dépanne plusieurs mois.

Poivrons grillés

Pour les poivrons, j’aime bien les faire griller entier sur le grill. Je les tourne lorsque la peau devient noircie. Quand tous les côtés sont noirs, je les mets dans un bol jusqu’à tant qu’ils refroidissent. Après, j’enlève la peau, les graines, le cœur, et je les coupe en languettes.

Tomates mondées

Faire sa propre sauce tomate exige de l’équipement et des paires de bras supplémentaires. Si vous ne possédez pas de machine tic-tac qui met en purée les tomates tout en retirant la peau, ce n’est pas grave. Il existe d’autres façons de profiter des tomates. Dans ma famille, on congèle des tomates mondées et on les utilise par la suite quand on cuit des sauces tomate. Pour monder des tomates, faites une petite incision en croix sur la base de la tomate, puis faites les bouillir 1 ou 2 minutes. Une fois refroidie, enlevez la peau. Suivre la méthode à partir du point 2.

Aubergines grillées

Les aubergines se grillent de la même façon que les poivrons. On les met en entier sur le grill et on attend qu’elles ressemblent à un vieux soulier. Après ça, on les coupe en deux, on enlève la chair avec une cuillère.  Une fois dégelée, cette purée peut être servie dans des plats de pâtes ou en tartinade. Dans ce cas, on la mélange au robot culinaire avec du beurre de sésame (tahini), de l’huile d’olive, du jus de citron, de l’ail,  du sel et du poivre.

Bleuets entiers

Un petit mot sur les bleuets qui se congèlent bien facilement. Vous pouvez les mettre dans un bol ou sur une plaque directement au congélateur. Une fois bien gelés, vous n’aurez qu’à les mettre dans des sacs. Vous pourrez les utiliser dans vos smoothies, muffins, gâteaux, etc., sans avoir à les décongeler auparavant.


Méthode

La méthode pour congeler et stocker est assez simple.

  1. Cuire les légumes
  2. Les mettre dans des sacs refermables sans trop les remplir
  3. Enlever l’air le plus possible et fermer le sac.
  4. Mettre au réfrigérateur si le contenu du sac est encore chaud ou directement au congélateur s’il est froid.

2 idées pour enlever l’air des sacs

Pour enlever l’air des sacs, vous pouvez utiliser la technique de la paille pour les aliments solides qui ont des formes (tomates mondées ou poivrons grillés). Vous placez la paille sur un des côtés du sac et vous aspirez l’air puis vous le refermez rapidement.

Sinon, il y a la technique de déplacement d’eau pour les aliments à consistance plus liquide. Déposez tranquillement votre sac presque rempli dans un gros contenant d’eau. En descendant le sac dans l’eau, celle-ci crée une pression qui fait monter les bulles d’air à la surface. Après ça, fermer rapidement.

Bonne congélation!

Laisser un commentaire