Diabète

Faire son épicerie quand on a le diabète

Faire son épicerie quand on a le diabète nécessite une plus grande attention envers certaines caractéristiques des aliments. Les étapes suivantes vous aideront à faire un bon choix d’aliments.

 

Les glucides et le diabète

Surveillez de près la quantité de glucides contenue dans les aliments pour contrôler le taux de sucre circulant dans votre sang (glycémie). Répartissez les glucides sur au moins 3 repas équilibrés et 3 collations nutritives par jour. Consultez une nutritionniste pour qu’elle détermine, à partir de vos besoins, la quantité de glucides à consommer à chaque repas et collation. Cette professionnelle de la nutrition vous remettra un plan d’alimentation indiquant la quantité de glucides à ingérer chaque jour.


Référez-vous au terme « glucides » du tableau de la valeur nutritive pour connaître la teneur en glucide des aliments. Ce tableau se trouve sur l’emballage de la majorité des aliments. Les termes fibres, sucres ou encore amidons sont des types de glucides.


Mais les glucides sont-ils les seuls éléments à considérer? Bien que l’on s’intéresse en premier lieu à la quantité de glucides, ce nutriment n’est pas le seul critère de sélection du produit. Un autre élément dont il faut tenir compte est la quantité de fibres, car ces dernières ralentissent l’absorption des glucides. Les aliments riches en fibres sont : les produits céréaliers à grains entiers, les fruits, les légumes et les légumineuses. Lorsque vous comparez des produits ayant la même quantité de glucides, choisissez celui qui contient le plus de fibres.


Il faut aussi comparer les autres éléments nutritifs, tels les vitamines et les minéraux, qui, bien qu’ils n’aient aucune influence sur la glycémie, sont également intéressants du point de vue nutritionnel.


Ainsi, lorsque vous faites votre épicerie, vous devez prendre en considération les aliments qui sont sources de glucides, tels les céréales, le pain, le riz, les pâtes et tout autre produit céréalier, les légumineuses, les fruits, les légumes, certains produits laitiers et les aliments riches en sucres raffinés.


Essayer de limiter la consommation d’aliments peu nutritifs et sucrés tels que : biscuits, boissons aux fruits, boissons gazeuses, bonbons, cassonade, céréales sucrées, chocolat, confitures, gâteaux, mélasse, miel, pâtisseries, sirops, sucre, tartes, etc. Si vous en consommez, faites-le occasionnellement et prenez de très petites portions.


La lecture des étiquettes

Le tableau de la valeur nutritive

Pour faire de bons choix d’aliments et surveiller votre glycémie, fiez-vous au tableau de la valeur nutritive apparaissant sur l’emballage de la majorité des aliments.


Référez vous à l’article : Savez-vous lire les étiquettes?

Repérez les glucides sur le tableau de la valeur nutritive. Les fibres font partie de la famille des glucides. Comme elles ne font pas augmenter votre glycémie, elles sont à soustraire du total des glucides.

Vérifiez la portion indiquée sur le tableau de la valeur nutritive. Par exemple, sur un pot de yogourt, on peut lire « Pour 1 contenant (113 g) ». Demandez-vous si la portion que vous mangez est plus grosse, plus petite ou la même. Comparez la quantité que vous mangez avec celle qui est indiquée pour calculer la quantité de glucides que vous ingérez.

Voici un exemple.



Valeur nutritive pour ½ tasse (53 g)

 

Teneur % de la valeur quotidienne
Calories 200  
Lipides 4 g
Saturés 0,5 g
+ Trans 0 g
6 %
4 %
Cholestérol 0 mg 0 %
Sodium 260 mg 11 %
Glucides 40 g
Fibres 5 g
Sucres 9 g
13 %
20 %
Protéines 4 g  
Vitamine A 0 %
Vitamine C 0 %
Calcium 2 %
Fer 50 %


 


Total des glucides par portion : 40 g
Fibres : 5 g
Glucides à considérer : 40 – 5 = 35 g
Si vous consommez habituellement 1 tasse, faites le calcul!
35 g pour ½ tasse correspondrait à 70 g pour 1 tasse : 35 x 2 = 70 g


Attention aux allégations nutritionnelles

Les allégations nutritionnelles qui se trouvent sur l’emballage de quelques aliments indiquent certaines caractéristiques nutritionnelles du produit.
Vous devez tenir compte des allégations relatives au sucre. Voici quelques exemples.



Allégations Caractéristiques
« Sans sucre », « 0 sucre », « Zéro sucre », « Aucun sucre », « Ne contient pas de sucre ». Le produit contient moins de 0,5 g de sucre et moins de 5 calories par portion.
« Teneur réduite en sucre », « Moins de sucre », « Moins sucré », « Teneur plus faible en sucre », « Plus pauvre en sucre ». Le produit contient au moins 5 g de glucides de moins par portion*.
« Non additionné de sucre », « Sans sucre ajouté », « Aucune addition de sucre », « Non sucré ». Le produit n’a pas été additionné de sucre*.

 
*Il est important de savoir que ces allégations ne veulent pas dire que l’aliment ne contient pas de sucre du tout. Le sucre peut être présent de façon naturelle dans les ingrédients.

Les produits portant des allégations relatives au sucre s’avèrent être de meilleurs choix pour les personnes diabétiques. Ils contiennent moins de glucides que les produits réguliers.


La liste des ingrédients

Les ingrédients de cette liste sont classés par ordre décroissant en matière de quantité.

Pour savoir si un aliment contient du sucre ajouté, recherchez les termes en « ose » : fructose, sucrose, lactose, maltose, galactose, mais aussi : miel, sucre liquide, sucre inverti, sucre inverti liquide, sirop, sirop de glucose déshydraté, mélasse, sirop de raisin.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas en consommer. C’est plutôt un avertissement vous indiquant que du sucre a été ajouté à l’aliment de base. Préférez la version « sans sucre ajouté ».




 

 

Dernière modification :