Maladies cardiovasculaires

Les effets du cholestérol sur le coeur

Tout le monde le sait : trop de cholestérol dans le sang augmente les risques de développer une maladie du cœur. Mais saviez-vous que près de 80 % du cholestérol circulant dans le sang est produit par votre foie? Extenso vous dévoile tout sur les effets du cholestérol sur le cœur…

 

 

Quand les artères se bloquent…

Le cholestérol sanguin est une des matières grasses transportées dans le sang. C’est un matériau de base des cellules du corps et il est nécessaire à la production des hormones stéroïdiennes.

Toutefois, lorsque le cholestérol est en trop grande quantité dans le sang, il s’accumule dans les artères. Ces conduits se bloquent alors graduellement jusqu’à empêcher la bonne circulation du sang à travers le corps.

Le sang transporte l’oxygène et les éléments nutritifs aux cellules du corps. Ne pouvant plus circuler adéquatement, le cœur travaille plus fort et se fatigue. Les cellules sous-alimentées et privées d’oxygène meurent. C’est à ce moment qu’apparaît l’insuffisance cardiaque, l’accident vasculaire cérébral ou l’infarctus du myocarde.

 


 

Au Canada, 80 % des maladies du cœur pourraient être évitées par une alimentation équilibrée et une vie active et sans fumée. Et parmi les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, au moins trois peuvent être reliés à l’alimentation :

  1. le taux élevé de gras dans le sang (hyperlipidémie),
  2. l’accumulation de graisse au niveau du ventre (obésité abdominale),
  3. et une faible consommation de légumes et de fruits.

 

 



Doit-on bannir le cholestérol de notre alimentation?

Pas nécessairement. Contrairement à la croyance populaire, le cholestérol provenant des aliments n’a pas beaucoup d’influence sur le cholestérol circulant dans le sang. Les personnes qui présentent un taux élevé de cholestérol dans le sang issu de leur bagage génétique (hypercholestérolémie familiale) doivent toutefois réduire leur consommation de cholestérol alimentaire. Si c’est votre cas, consultez une diététiste. Elle vous aidera à modifier votre alimentation adéquatement.

Ce sont plutôt deux types de gras qui sont responsables de l’augmentation du cholestérol dans le sang : les gras saturés et les gras trans. Consommés en trop grande quantité, ces gras augmentent la production, par le foie, du mauvais transporteur de cholestérol, communément appelé le « mauvais cholestérol » (LDL). Ce sont ces gras qui s’accumulent dans les artères et bloquent la circulation sanguine.

Les gras saturés sont principalement retrouvés dans la viande rouge, les charcuteries et les produits laitiers à haute teneur en gras. Les gras trans sont présents dans les produits transformés qui utilisent les shortening, et sont également présents dans les margarines partiellement hydrogénées, certains biscuits et desserts commerciaux, craquelins, produits de boulangerie du supermarché, croustilles et frites surgelées.

Pour la santé de votre cœur, il faut donc réduire la consommation d’aliments riches en gras saturés et trans.


Qu’est-ce qu’on mange, maintenant?

Si certains gras augmentent la production de cholestérol s’accumulant dans le sang et bloquant les artères, d’autres types de gras contribuent à « nettoyer » vos artères de ces dépôts de cholestérol. C’est le « bon cholestérol » (HDL), produit à partir des gras provenant des huiles, des noix, des graines et du poisson.

Pour garder un cœur en santé, il faut donc remplacer une grande partie des gras saturés et trans par de meilleurs gras :

  

  • Remplacez 2 à 3 repas de viande par semaine par du poisson. Les gras oméga-3 retrouvés dans le saumon, la truite, le thon et le maquereau contribuent à réduire la quantité de cholestérol circulant dans le sang.
  • Intégrez les légumineuses et le tofu à votre menu. Le soya (tofu) contient de bons gras, dont des gras oméga-3. Les légumineuses sont faibles en matières grasses et riches en fibres.
  • Choisissez des coupes de viande maigres.
  • Recherchez les mentions « sans gras trans » ou « non hydrogénée ». Elles vous indiqueront que le produit contient peu de gras saturés et trans.
  • Préférez l’huile d’olive ou de canola au beurre ou à la margarine hydrogénée, lorsque possible. Consommez les graisses de façon modérée.
  • Savourez les légumes, les fruits entiers et les produits céréaliers de grains entiers. Leurs fibres et antioxydants contribuent à diminuer la quantité de cholestérol dans le sang et à vous protéger contre les maladies du cœur.


En réduisant l’accumulation de cholestérol dans vos artères, vous réduisez également le risque de développer une maladie du cœur. Mais l’alimentation seule n’est pas un gage de succès. Pour mettre toutes les chances de votre côté, bougez, relaxez et laissez tomber la cigarette!



 

 

Dernière modification :