Les calories liquides

Contrôle du poids

Qu’ont en commun les jus de fruits, les boissons gazeuses, les cocktails et la bière? En soi, ces calories liquides ne sont pas nécessairement néfastes mais, consommées avec excès, elles peuvent faire grimper le chiffre sur la balance et contribuer à augmenter les risques de certaines maladies.

Comparativement aux calories solides, ces liquides contribuent peu à l’effet de satiété. Si on est amateur de ce type d’aliment, il est facile d’absorber une quantité de calories excédant nos besoins quotidiens. Un surplus aussi petit que 50 calories par jour peut entraîner un gain d’un demi-kilo (1 livre) par 2 ½ mois ou plus de 5 livres par année.

Aliment Portion Sucres (g) Calories
Sucre 1 sachet (5 ml) 4.2 16
Jus d’orange 250 ml 28 118
Jus de pomme 250 ml 29 119
Bière 1 bouteille
(341 ml)
10.3 140*
Vin 125 ml 2.1 89.8*
Cocktail de fruits (raisin) 250 ml 39.8 163
Boisson gazeuse 250 ml 28 109
Orange 1 20 62
Pomme 1 16.5 72

*Provient en partie de l’alcool (7 calories/g)

Faut-il bannir les jus et les boissons?

Les boissons gazeuses, les cocktails de fruits et les boissons énergisantes ont une teneur élevée en sucre et bien pauvre en nutriments. De plus, selon les résultats d’une récente étude américaine, les adultes qui boivent plus d’une boisson gazeuse par jour – diète ou ordinaire – courraient 44 % plus de risque d’être atteints du syndrome métabolique que ceux qui n’en boivent pas tous les jours. Le syndrome métabolique est une condition regroupant une série de facteurs de risque favorisant le développement du diabète et de maladies cardiovasculaires.

Bien que les jus de fruits à 100 % apportent beaucoup plus de vitamines que les boisons gazeuses, ils contiennent sensiblement la même quantité de sucres simples, soit l’équivalent de 5 à 7 sachets de sucre par 250 ml, et ils ont un apport énergétique non négligeable. D’un autre côté, une consommation adéquate de jus de fruits à 100 % peut aider à atteindre les portions journalières de fruits et de légumes recommandées par le Guide alimentaire canadien. Cependant, en privilégiant l’aliment entier plutôt que son jus, on obtient une meilleure valeur nutritive et les fibres qu’il contient contribuent à l’effet de satiété.

Somme toute, les boissons sucrées, les jus et même les boissons alcoolisées représentent une importante source de calories qui s’ajoutent à celles des aliments consommés. Vaut mieux limiter leur consommation !

Références

  • Dhingra R, Sullivan L, et al. Soft drink consumption and risk of developing cardiometabolic risk factors and the metabolic syndrome in middle-aged adults in the community. Circulation. 2007 Jul 31;116(5):480-8.
  • Schulze MB, Mansen JE, et al. Sugar-sweetened beverages, weight gain, and incidence of type 2 diabetes in young and middle-aged women. JAMA. 2004 Aug 25;292(8):927-34.
  • Malik VS, Schulze MB, Hu FB. Intake of sugar-sweetened beverages and weight gain: a systematic review. Am J Clin Nutr. 2006 Aug;84(2):274-8.
  • Alimenthèque
  • Whytney, Rolfes, Understanding nutrition, sixth edition

Laisser un commentaire