La rhubarbe sur le tapis rouge

Blogue

(ou Comment être bien préparé pour la saison de la rhubarbe)

C’est excitant la saison de la rhubarbe. C’est signe que le printemps laisse peu à peu sa place à l’été. Que les vacances approchent. Que s’amorce la saison d’abondance des produits d’ici. Que les marchés commencent à déborder de vie et de couleurs. Que mes paniers bios commenceront à être livrés. Il y a de quoi être excitée!

Outre toutes ces estivalités, la saison de la rhubarbe est évidemment excitante pour la rhubarbe en soi, si intéressante à cuisiner et à savourer. Puisque la saison ne dure pas longtemps, je déroule le tapis rouge pour proposer une foule d’idées pour en profiter pleinement, en 10 catégories. (À noter que certaines recettes sont en anglais).

1. Dans la catégorie «J’aime la rhubarbe, mais je n’en ai jamais cuisiné».

Une bonne idée de base, très simple et si savoureuse, est de faire une compote express avec les tronçons de rhubarbe. Voici une recette développée par Extenso pour Tremplin Santé. (En cherchant dans la liste de recettes, vous trouverez aussi un gâteau fraises-rhubarbe tout simple). Un autre bon début est d’aller s’acheter le dernier magazine Ricardo (vol 11, #5), qui contient tout un dossier sur la rhubarbe.

Pour continuer dans la simplicité, pensez croustade! Vous pouvez utiliser votre recette habituelle de croustade aux pommes, et remplacer la moitié des pommes par des tronçons de rhubarbe, ou suivre une recette qui vous inspire, comme des mini-croustades fraise-rhubarbe.

2. Dans la catégorie «Cuisiner la rhubarbe pourquoi pas, mais faut pas que ça me prenne toute la journée, pas rien’que ça à faire!».

Si l’idée de la croustade ci-dessus est pas mal express, en voici quelques autres, tout aussi rapides à cuisiner qu’à ajouter aux boîtes à lunch! Et hop des muffins à la rhubarbe. Hop des galettes à la rhubarbe. Hop des barres à la rhubarbe.

3. Dans la catégorie «Cette année, je veux bien essayer d’autres choses que la tarte de la tante Gertrude».

Quelques idées pour faire des desserts à la rhubarbe différents des classiques : un sirop rhubarbe-vanille-hibiscus de Patrice Demers, un gâteau au fromage à la rhubarbe, ou une meringue à la rhubarbe de Jamie Olivier. J’arrête ici, sinon on ne se rendra jamais à la catégorie #4.

4. Dans la catégorie «365 jours par année».

Le site de Bernardin propose une vingtaine de recettes avec de la rhubarbe, de quoi faire provision de confitures, gelées, chutneys et compagnie, information sur la mise en pots incluse. Par ailleurs, j’ai aussi été inspirée par cette idée de gelée de rhubarbe au Prosecco, avis aux intéressés! Sinon, l’idée est de simplement congeler de la rhubarbe en tronçons pour pouvoir refaire vos recettes préférées à longueur d’année.

5. Dans la catégorie «Après tout je suis un légume!»

Si le côté givré de la rhubarbe n’a plus besoin de faire ses preuves, son côté salé est moins connu. Il gagne pourtant à l’être: l’acidité naturelle de la rhubarbe et son parfum unique font d’elle une bonne candidate aux sauces et chutney pour accompagner les grillades et le poisson. Elle peut aussi tout simplement garnir une salade, se transformer en tarte salée ou être servie en légume d’accompagnement.

6. Dans la catégorie «Inspirations d’ailleurs»

Bien que la rhubarbe soit un produit d’ici, on peut lui donner un petit air mexicain avec cette salsa de rhubarbe au Chipotle, une touche à la française en clafoutis, ou un style italien avec une Mostarda à la rhubarbe. Dans ce billet, on parle de cari à la rhubarbe ainsi que de gaspacho à la rhubarbe, sorbet en bonus! (voir catégorie ci-dessous).

7. Dans la catégorie «J’ai chialé tout l’hiver qu’il fait frette, pis là je me plains qu’il fait chaud»

On se ferme le clapet, on s’inspire de ces recettes rafraîchissantes de sucettes glacées ou de barbotine, pis on a soudainement moins chaud.

8. Dans la catégorie «C’est ben beau cuisiner, mais moi j’ai soif!»

Parmi les idées pour rafraîchir le gorgoton des petits et des grands assoiffés, Ricardo fait une limonade de rhubarbe. Sinon, voici un cocktail. Pis un autre. Et voici une option des plus intéressantes: les boissons de La Rhubarbelle, une entreprise québécoise des Cantons-de-l’Est (leurs nombreux points de vente sont sur leur site web).

9. Dans la catégorie «Gourmand averti et légèrement enclin à l’exagération»

J’aime les menus thématiques. Probablement parce que ma liste de recettes «à essayer» est tellement longue que c’est difficile de me fixer quand je n’ai aucune contrainte. Quand je m’impose un thème, ça me donne en quelque sorte une ligne éditoriale pour composer un menu. Puis, les thèmes sont l’occasion de sortir de sa zone de confort et d’essayer des trucs que je n’aurais peut-être pas testés autrement. Voici donc une idée de menu que je me propose de concocter bientôt : un départ avec une des idées cocktail de la catégorie #8, et une tarte salée à la rhubarbe et au chèvre pour grignoter en sirotant un drink de la catégorie #5. Ensuite, je ferais sûrement des grillades avec un chutney à la rhubarbe, puis une salade qui pourrait ressemble à celle-ci, avec des morceaux de rhubarbe marinés. Au dessert, j’ai l’embarras du choix. Je pencherais volontiers pour la tarte rustique à la une du dernier Ricardo, qui me faisait de l’œil tout au long de la rédaction de ce billet.

10. Dans la catégorie «À vous la parole!» 

Toutes ces idées pour mettre la rhubarbe au menu, je ne les ai pas toutes (encore) testées. Vous pouvez m’y aider et partager ici vos commentaires sur vos découvertes et vos créations gourmandes au parfum de rhubarbe!

Quelle est votre classique à la rhubarbe que vous faites chaque année?
Laquelle des recettes ci-dessus vous met-elle le plus l’eau à la bouche?
Lesquelles allez-vous tester?

Laisser un commentaire