Le lait est responsable de l’épidémie d’obésité dans le monde

Poids

Entre 1978 et 2008, le nombre d’adultes canadiens obèses a presque doublé. Cette augmentation est également observée chez les enfants et les jeunes canadiens, âgés de 2 à 17 ans, où le taux d’obésité a augmenté de 2,5 fois entre les années 1978 et 2004. Parallèlement, la consommation totale de lait a chuté de façon considérable, une tendance également observée chez nos voisins du sud… Alors, qui a dit que le lait était la cause de l’obésité?

En matière de nutrition, l’être humain est en quête perpétuelle de facilité. Tous aimeraient identifier LE facteur à l’origine des principaux maux de notre société (diabète, obésité, maladies du cœur, cancer, etc.).

Et si c’était un aliment! Il suffirait de l’éliminer de notre alimentation pour en finir une fois pour toutes avec notre problème de santé! Une solution simple et demandant peu d’effort… Des avantages souvent vantés par les présumées diètes «miracles».

Or, absolument aucune recherche scientifique sérieuse ayant étudié la problématique de l’obésité n’arrive à la conclusion que le lait est à l’origine de cette maladie grave. On peut même aller plus loin : aucun aliment, pris individuellement, ne peut en être accusé!

L’obésité: une maladie complexe

L’obésité est une maladie complexe dont les causes sont multiples : l’hérédité, l’environnement (maintenant qualifié d’ «obésigène»), la sédentarité, les habitudes alimentaires, etc.

Pour obtenir une perte de poids soutenue et durable, il faut déployer certains efforts: bouger plus et avoir des habitudes alimentaires saines. Les miracles n’existent pas.

SI nos enfants sont gros, ce n’est pas parce qu’ils ont bu ou boivent trop de lait, mais plutôt:

  •  parce qu’ils ne bougent pas suffisamment;
  • parce qu’ils accordent une trop grande part de leur alimentation aux aliments caloriques riches en gras et en sucres;
  • et parce que les portions qu’ils ingèrent dépassent largement leurs besoins.
De plus, les jeunes d’aujourd’hui consomment plus de boissons sucrées que de lait, alors qu’en 1945 ils consommaient 4 fois plus de lait que de ces boissons à calories vides! Des changements de comportement qui en disent long sur les nouvelles habitudes alimentaires de nos jeunes…

Laisser un commentaire